CHILI : Villarrica

Ça fera peut être rire les gens qui ont toujours dit qu’on était des mecs très mal organisés, mais on a failli raté le bus pour Villarrica.
Christophe nous avait prévenu. Il y a une chose à vérifier quand on prend un bus c’est s’il fait simplement une escale dans la ville où l’on est ou s’il en part. Ça évite d’avoir à attendre des heures. Nous on s’est rué sur le tarif attractif du bus pour Villarrica. Résultat des courses, le bus qui devait passer par Santiago n’est en fait jamais passé ou presque… Après plus d’1h30 d’attente, le bus se met à quai sans indiquer sa destination. C’est en demandant au guichet qu’on comprend. C’est quasi trop tard. On interrompt le bus dans sa marche arrière et on monte in extremis, mais à 1 minute près on aurait pu se vanter d’avoir raté notre bus en étant à la gare 6h avant le départ. Solide.
Le voyage ne se déroule pas si mal ensuite, ça passe vite, c’est l’avantage de voyager de nuit. Les écrans du bus diffusent Captain America, juste le temps de voir Scarlett Johansson perdre de sa superbe une fois doublée en espagnol et on s’endort.
Petit sketch au matin en arrivant sur Villarrica : le chauffeur affrété ne connait pas du tout la région. On se perd. Plusieurs fois même. Heureusement on arrive à bon port grâce aux voyageurs qui sont du coin.

Photo_compress-61Panorama du volcan et du lac de Villarrica / mercredi 17 décembre

La ville impressionne tout de suite par sa végétation luxuriante, son lac et son immense volcan (bien différent du climat aride de Santiago). L’architecture change elle aussi du tout au tout, fini les grands buildings, place aux maisonnettes en bois.

Maisons typiques de Villarrica / mercredi 17 décembre

On profite de l’après midi pour visiter la ville et déjeuner au bord du lac. Il fait grand soleil maintenant et le volcan se dégage tout doucement des nuages. On croirait le mont Fuji avec le cône enneigé.

Photo_compress-56Dodo repu / mercredi 17 décembre

On part alors pour faire un tour du lac et se rapprocher un peu du volcan.
On est pris en stop par un couple d’allemands très sympas qui ont fait quasiment le même parcours que nous au Chili. Ils sont venus dans le coin pour gravir le volcan. Il faut reconnaître que ça nous tente bien aussi mais ça coûte cher (70€ par tête pour guide + matos, les deux obligatoires). Les prix sentent bien l’attrape-touristes, on hésite à tenter le coup en solo mais vite calmé par le nombre de blessés par an… on attendra d’être dans un coin moins touristique pour tenter l’ascension d’un volcan.

Photo_compress-58Big up à notre sponsor devant le volcan Villarrica / mercredi 17 décembre

Ils nous déposent à Pucón, à une vingtaine de bornes de Villarrica. On va faire un tour sur la plage et dans le centre ville… bof bof, la ville manque de charme. On va quand même manger une glace et se poser au soleil, avant de repartir pour Villarrica, toujours en stop.

Photo_compress-59Volcan Villarrica depuis Pucón / mercredi 17 décembre

Photo_compress-60Nono et son nouvel ami mapuche / mercredi 17 décembre

En arrivant on file voir une vente d’objets artisanaux mapuche (la civilisation amérindienne du sud Chili), puis on se dirige vers l’auberge, une belle bâtisse toute en bois, où l’on finit nos lessives et on s’écroule de fatigue après avoir bien correctement retourné la chambre.

Photo_compress-62Chambre d’auberge à Villarrica / mercredi 17 décembre

Photo_compress-63Coucher de soleil sur le volcan depuis la chambre / mercredi 17 décembre

Le lendemain ce sera repos et ensuite on trace vers le sud direction la région des lacs. Quelque chose nous dit qu’on est pas au bout de nos peines vu notre capacité d’organisation. À suivre…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: